Méthode MATTEROCK LIGHT

 

Matterock light est une méthode d’auscultation des falaises et d’évaluation du danger (correspondant à l’aléa français) de chutes de pierres, exécutée de façon expéditive. Cette méthode a été développée pour la vérification générale des galeries de la route internationale du Simplon, puis adaptée aux tronçons sans protection. La méthode Matterock light est basée sur la méthodologie Matterock (Crealp et al., 2006, Cete et al., 2006).

La mise en œuvre de la méthode Matterock light comprend 3 phases d’étude :

  • Sélection des tronçons exposés aux chutes de blocs, à l’aide du logiciel Coltop-3D ;
  • Analyse des falaises et évaluation du danger de chutes de pierres ;
  • Qualification de la situation.

La méthode Matterock light se distingue de la méthode Matterock classique par :

    • Une description systématique mais non exhaustive des aléas (définition suisse). Seuls les aléas qui représentent le plus grand danger sont retenus ;
    • Les fiches d’identification des aléas ne sont pas établies ;
    • Il n’est pas effectué de calcul trajectographique monobloc ;
    • La probabilité d’atteinte est évaluée à partir d’observations de terrain. Les valeurs de 20% et 2% sont choisies comme limites entre probabilités d’atteinte élevée, moyenne et faible [Matterock = 1%, 10-2% et 10-4%] ;
    • L’intensité est évaluée sur la base des dommages observables sur le terrain et/ou d’un calcul simple de l’énergie cinétique des blocs faisant intervenir la masse, la hauteur de chute et un facteur de perte d’énergie dénommé facteur de chute ;
    • Une classe de danger potentiel est attribuée à chaque aléa, basée sur le diagramme intensité-probabilité d’occurrence ;
    • Les ouvrages de protection existants sont évalués qualitativement et pris en compte dans l’appréciation du danger et la qualification de la situation.

 

Le logiciel Coltop a été développé pour détecter les compartiments de falaise instable en déterminant leur agencement structural à partir d’un Modèle Numérique de Terrain Laser (MNT-MO). Ce logiciel, actuellement en version β, sera finalisé dans le cadre du projet et sera mis à disposition des partenaires.